08/05/2008

Suite de mon stage


Bonsoir, sur ce post je vais finir d'expliquer l'après-midi du lundi. Je vous ai parlé des différents solvants (eau, glycérine, huile ou éthanol), les techniques d'extraction ( macération, alcoolature, teinture). Je voudrais rajouter quelques détails.



  • En ce qui concerne l'eau, j'ai oublié de parler des techniques bien que cela soit très simple et connu de vous. Ces techniques sont ..... l'infusion ou la décoction, bien sur!!! Ces tisanes sont après retravaillées en sirop, mais aussi en crème ou pommade. Le problème majeur c'est la conservation, il faut en tenir compte! Sinon, il y a aussi l'hydrolat extrait de la distillation des plantes. Jean a parlé de la macération à chaude qui se fait beaucoup en labo. Cela consiste à mettre les plantes dans l'eau froide et de monter jusqu'à 60°c, température à laquelle il faut rester pendant 3 ou 4h. Un peu fastidieux et coûteux à la maison!! Cela peut se faire aussi avec un corps gras comme huile, beurre végétal, saindoux...
  • La glycérine est un solvant non dangereux même de synthèse. C'est un moyen d'extraction correct qui donne en plus un goût sirupeux si on veut l'utiliser en sirop. On la travaille avec la plante fraîche : une part plante fraîche avec 5 parts glycérine. C'est fait le plus souvent avec les parties jeunes de la plante . C'est d'ailleurs utilisé en gemmothérapie.
Les macérâts huileux, vous connaissez toutes, ainsi que les désagréments de la moisissure. De plus, il y a plusieurs écoles : laisser au soleil ou à l'ombre. Moi, j'ai appris au stage (mais aussi sur divers blogs ) que le mieux, c'est trois semaines au soleil, le remuer régulièrement au moins une fois par jour! Je vous tiendrai au courant à propos des macérats que j'ai lancé suite à ma récolte pendant mon week-end à Nyons!
Il y a des macérats connus comme le macérât de pâquerette, de carotte (je suis très fière du mien, vous le verrez sur un prochain post), de calendula ou souci, d'arnica, de lavande, de camomille, de millepertuis. Mais il y a aussi les macérats de romarin ou thym (bon antalgique externe), de coquelicot (antalgique) et j'en passe. Moi, j'ai donc lancé un macérat de lierre terrestre entrant dans ma future composition pour lutter contre la cellulite!! Voici quelques photos de la préparation de dimanche dernier :

Le lierre ramassé au détour du chemin, bien caché.

C'est bon pour la cellulite!!
Découpage en fine lamelle! Je me suis équipée!













Voilà, c'est fait!! Il reste la pesée pour savoir après combien mettre d'huile.



Je n'ai pas la suite... en photo!

Je dois vous laisser!!
A bientôt dans la suite au prochain post!!

13 commentaires:

Miliebio a dit…

Vivement la suite!
Dis tu sais pas où je peux trouver du millepertuis? (bord d'eau, champ, forêt....?)

letis a dit…

MA BELLE MERE EN A DANS SON JARDIN

DU MILLEPERTUIS ,je lui demanderai!!

j'ai hate d'avoir la suite

j'aimerai me faire un stage comme celui ci,aussi!!

macerat carotte ,tu en as fais un?

magic a dit…

C'est génial, merci pour ces infos, oui vivement la suite.

Caroline a dit…

Je suis interessée par ton fameux macerat de carotte, vivement le prochain post.

Médusania a dit…

Merci pour toutes ces infos!
Et dis-moi, tu as sais si le macérat de paquerettes fraiches, c'est bien? Et si une odeur spéciale s'en dégage, c'est normal??

Bisous!

Médusania a dit…

Merci pour toutes ces infos!
Et dis-moi, tu as sais si le macérat de paquerettes fraiches, c'est bien? Et si une odeur spéciale s'en dégage, c'est normal??

Bisous!

Laetitia a dit…

Salut à toutes et merci pour vos commentaires!!
Medusania, je n'ai pas encore tester le macérat de paquerette... Je ne pourrais pas répondre à ta question sauf qu'il faut être prudent!
Dans un de mes prochains posts, Caroline, je montre la couleur de mon macérat de carotte et il a une bonne odeur aussi!
Tu as de la chance d'avoir du ùmillepertuis chez ta belle-mère Letis, mais bien attention que ce soit le millepertuis avec les feuilles comme perforées c'est-à-dire l'hyperium perforatum.
Tu le trouves plutôt en champ ou plaine, miliebio.
A bientôt

sange a dit…

Merci pour toutes ces infos! Ton blog est super sympa et très intéressant :o)merci de partager tout ça :o))

Floradiane a dit…

Bonjour,
Le lierre de votre photo, qui est bien celui utilisé contre la cellulite, n'est pas le lierre terrestre (Glechoma hederacea ) mais le lierre grimpant (Hedera helix)!

Laetitia a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi Floradiane, c'est bien de l'Hedera Helix qui est sur ma photo et donc utilisé pour lutter contre la cellulite. Le lierre terrestre qui ne lui ressemble, n'a pas les mêmes propriétés. Bonne soirée

ATELIER COSMETIC 23 a dit…

bonjour,
c'est ma première visite sur ton blog et je suis contente de le découvrir. Merci pour toutes les info intéressantes et claires.
En accord avec vous sur le lierre terrestre, il n'a pas les mêmes propriétés que le lierre grimpant, c'est important de le souligner on fait souvent la confusion.
Claire

Anonyme a dit…

besoin de verifier:)

Laetitia a dit…

bonjour, anonyme, qu'as tu besoin de vérifier? lol bonne journée